Mon ostéo me fait craquer

Contrairement aux idées reçues, le craquement articulaire ne vient pas de la remise en place d’une vertèbre ou d’un autre segment osseux.
Il s’agit d’un phénomène de cavitation. En effet, dans le but de redonner de la mobilité à un segment articulaire, l’ostéopathe peut utiliser une technique dite structurelle en haute vélocité et basse amplitude qui va, dans le respect de la physiologie, créer un écartement des structures articulaires et donc une dépression locale. Cette dépression va être à l’origine de la formation de petites bulles de gaz dans cette articulation. Avec la diminution de pression, ces bulles vont éclater et libérer leur énergie sous forme de chaleur et de bruit.

Pour réaliser la manipulation, l’ostéopathe va amener l’articulation jusqu’à son point de blocage, puis il va passer ce point grâce à un petit mouvement rapide et maitrisé. Cela va déclencher un réflexe de protection dans le corps du patient. Les récepteurs situés dans les muscles et les tissus autour de l’articulation vont transmettre un message nerveux à la moelle épinière. En retour, la moelle épinière va commander aux muscles de se relâcher immédiatement. Une fois les muscles détendus, le mouvement de l’articulation est restauré.

« Un homme conseille de tirer tous les os que vous essayez de corriger, jusqu’à ce qu’ils « craquent ». Ce craquement n’est pas un critère auquel se fier. Les os ne craquent pas toujours quand ils se remettent en place, pas plus que le craquement ne signifie qu’ils sont correctement ajustés. En tirant sur votre doigt, vous entendrez un bruit soudain. La séparation brutale et forcée des extrémités des os formant l’articulation provoque un vide, et l’air pénétrant dans l’articulation et remplissant ce vide produit ce bruit sec. Voilà tout simplement l’explication de ce « craquement » auquel le patient accorde une telle importance qu’il est pour lui la preuve que la correction est réussie. L’ostéopathe ne devrait pas encourager cette idée chez son patient comme étant le démonstration que quelque chose est accompli » 
Andrew Taylor Still (1828-1917), Fondateur du concept de l’ostéopathie.