Déroulement d’une consultation en Posturologie

Première séance, le Bilan Initial 

Lors du premier rendez-vous, un bilan postural complet sera réalisé.
Après une anamnèse complète durant laquelle le posturologue passera en revue vos douleurs, vos antécédents, vos cicatrices ainsi que les corrections que vous avez peut être déjà (semelles, appareil dentaires…), il sera temps de passer à l’examen postural. 

Pour cela, il faudra passer en sous-vêtements de manière à pouvoir visualiser précisément la posture de base de chaque patient.
L’examen postural permettra de mettre en évidence la position du corps du patient dans les trois plans de l’espace avec des outils objectifs tels qu’un laser pendulaire et un fil à plomb ainsi qu’un positionneur pour tester le patient toujours dans les mêmes conditions. 

S’il existe des cicatrices, il faudra les tester dans un premier temps pour voir leur influence sur la posture globale du patient.

Nous passerons ensuite sur le podoscope de manière à observer les empruntes podales et voir si celles-ci sont symétriques ou non et la présence de pieds creux ou plats.
L’examen sur tapis mousse permettre de faire un premier test des capteurs  visuel et mandibulaire en atténuant l’influence du capteur podal. Sur ce tapis mousse, nous pourrons également tester le capteur vestibulaire par des mouvements répétés de rotation de la tête.
La suite se déroulera sur la table de pratique pour réaliser le test scapulaire ou une manoeuvre de convergence podale si celui-ci n’est pas réalisable. 

A l’issue du bilan postural, le patient aura la liste des actions à mener dans le cadre de sa reprogrammation posturale. Selon les résultats de ce bilan, le patient pourra être orienté vers d’autres praticiens (médecin, podologue, orthoptiste, chirurgien dentiste, ostéopathe…). 

Le Suivi Postural 

En fonction des actions à mener, le patient aura un calendrier de suivi personnalisé. Le suivi postural  est en général à effectuer 2 à 3 mois après le premier rendez-vous. 

Pour un résultat optimal et définitif, il est impératif de corriger la totalité des facteurs causatifs décelés lors du bilan initial.
Si une voiture a deux pneus dégonflés, il faut obligatoirement regonfler les deux pour que la voiture puisse rouler à nouveau. En posturologie, le principe est le même. Si votre posturologue détecte trois actions à mener (exemple : port de semelles + travail orthoptique + renforcement musculaire), les résultats obtenus ne seront satisfaisants et durables qu’une fois ces trois actions menées à terme.